La médecine esthétique pour rajeunir sans bistouri

Si depuis de nombreuses années, la chirurgie esthétique se plaçait en première position des meilleures solutions de rajeunissement, depuis quelques temps, la médecine esthétique tend à prendre le dessus sur cette technique.

Désormais, il n’est plus obligatoire de passer par une opération chirurgicale afin de retrouver sa jeunesse et dissimuler les effets du vieillissement. Le docteur Martial Benhamou vous propose de découvrir en détail les méthodes possibles reliées à la médecine esthétique. Ce spécialiste de la santé, de la beauté et du bien-être a sa clinique privée, implantée dans la capitale française.

Il vous présente plusieurs alternatives à un acte chirurgical à visée esthétique. La première est le recours au laser. Cette technique est préconisée pour effacer les tatouages et les poils. Il s’agit aussi de la meilleure manière de mettre fin à l’apparition de taches brunes ou rouges. Certaines personnes victimes d’une couperose ont également recours au laser. A noter en passant que cette méthode n’est pas très conseillée pour éliminer ou atténuer les rides. La deuxième méthode de médecine esthétique, pratiquée au sein du cabinet du docteur Martial Benhamou, c’est le peeling.

Il s’agit d’un acte cherchant à enlever tout ce qui est imperfections présentes sur la peau afin que celle-ci puisse retrouver son éclat. Dans ce sens, le peeling agit notamment sur les couches superficielles de l’épiderme.

Toujours à propos du peeling, il convient  de rappeler que cette méthode se subdivise en trois types bien distincts, selon l’effet recherché. Le premier est le peeling profond qui est suggéré particulièrement chez les personnes ayant une peau exposée longuement aux rayons du soleil. Le deuxième est le peeling moyen, qui est recommandé chez les sujets présentant des rides profondes et des tâches pigmentaires. Le dernier type de peeling est le peeling superficiel, qui s’avère très efficace pour enlever les premières ridules. Ce type de peeling convient notamment pour les femmes jeunes.