Dr Martial Benhamou techniques sur les Injections antirides résorbables

Dr Martial Benhamou informations sur les Injections antirides de produits semi-résorbables

Autre que l’acide hyaluronique, numéro 1 des produits injectables de comblement des rides, il existe d’autres produits d’injections correctrices et résorbables

Les collagènes étaient les premiers utilisés et ont doucement disparu.
D’autres produits sont venus plus nouvellement sur le marché de l’esthétique médicale. Il s’agit de substances synthétiques qui se résorbent lentement.
Certains sont dits « résorbables longue durée » ou « semi-résorbables ». Leur effet est d’environ 18 à 24 mois pour l’acide polylactique et pourrait aller jusqu’à 30 mois pour l’hydroxyapatite. De nouveaux implants injectables résorbables voient régulièrement le jour. Ils sont souvent à base de produits synthétiques.

La correction se fait plus graduellement qu’avec les acides hyaluroniques, avec des espaces de 5 à 6 semaines entre les séances jusqu’à acquisition du volume convoité. Il s’agit ici de regonfler des sillons profonds du visage et de donner des volumes pour le restructurer (joues, pommettes, menton…).

Entretien

Il se fait habituellement par une seule séance correctrice quand le volume commence à diminuer.

Inconvénients, complications

Les ecchymoses (bleus) peuvent survenir plus aisément avec ces produits. Il faut prendre les précautions d’usage : glace, compression, etc. Le risque de réaction inflammatoire ou allergique est très mince mais ils existent bien sûr comme pour tous les produits.
Dr Martial Benhamou

Dr Martial Benhamou conseils techniques Le micro-courant anti-âge

Dr Martial Benhamou Le micro-courant anti-âge : Le micro-courant anti-âge (MCaa) est éprouvée pour réactiver les mécanismes de régénération cellulaire de la peau et de combattre le vieillissement du visage.

Technique

Découvert par deux Co-lauréats du prix Nobel de médecine 1991, le MC est pratiqué dès les années 1995 afin traiter les fractures osseuses, la cicatrisation, les douleurs… Depuis 2006, il est aussi utilisé en médecine esthétique du visage. Le MCaa d’intensité très faible, peut accroître la croissance et l’activité cellulaires cutanées (synthèse des protéines de structure).

 

Micro-courants anti-âge

Le MCaa est présenté dans la revitalisation esthétique du visage (éclat, densité, ovale). Il peut être usé seul, ou en harmonie  avec des LEDs médicales. Il peut aussi être utilisé avant ou en après des injections de comblement.

Dans ce cas, il termine les résultats esthétiques et consent à réduire les effets secondaires comme les gonflements ou rougeurs.

La méthode

Des patches adhésifs sont apposés symétriquement sur le visage. Deux mini-générateurs dispersent délicatement un programme spécifique pendant 30 minutes. Selon l’âge des patient(e)s, 10 à 20 séances peuvent être établies, suivies d’une séance par mois ou tous les 2 mois en entretien.

 

A partir de 6 séances, le traitement esthétique par le MCaa offre des résultats endurants. Il est compétent pour dynamiser et rajeunir l’ensemble du visage.

Pour le pourtour des yeux, il redessine le contour des paupières effaçant ainsi les poches.

Pour le cou : sous l’effet du MCaa, la peau ridée et affaiblie, défaillant sur les tissus de soutien, se redessine graduellement.

Le MCaa compose également un moyen attirant contre l’œdème du visage après des injections (acide hyaluronique ou toxine botulique).

Inconvénients et avantages

Avec une visibilité de cette technique sur plus  de 5 ans, celle est sûre (le mini-générateur est marqué CE médical) et non douloureuse. Il n’y a pas d’éviction sociale après son utilisation. Les effets indésirables (rougeurs, irritation) sont rarissimes et se dissolvent vite d’eux mêmes.
En cas de lésions cutanées locales, il faut les traiter avant l’utilisation du MCaa.
Le Pacemaker cardiaque est une contre-indication absolue. Dr Martial Benhamou

 

Le maquillage permanent pour gagner du temps

Le maquillage permanent ou semi-permanent est également connu sous le nom de dermapigmentation. Il consiste à introduire une fine voile de couleur sous la peau à l’aide d’un stylet. Cette technique révolutionnaire vous offre un gain de temps considérable.

Au lieu de consacrer un temps précieux tous les matins devant votre miroir, vous pouvez vous lever le matin avec un maquillage parfait. Offrez-vous un petit grain de beauté ou un modeste trait d’eye-liner. Le maquillage permanent peut réaliser tous les styles de maquillage adaptés aux traits de votre visage. Idéal pour les femmes d’affaires toujours occupées, le trait d’un eye-liner peut durer jusqu’à 8 ans. L’effet demeure naturel, comme les maquillages du jour.

Vous pouvez rajouter un peu de couleur avec les maquillages ordinaires le soir, pour donner un effet un peu plus glamour. Le maquillage permanent ne s’adresse pas uniquement aux femmes. Ces messieurs qui veulent plus de traits sur leur look peuvent aussi faire recours à cette pratique. Économique, cette chirurgie esthétique salutaire vous épargne le coût non négligeable des démaquillants ! Pour les femmes sportives ou sensibles à la chaleur, ce magnifique surlignage ne dégouline pas au contact de l’eau et de la sueur. D’un point de vue médical, le maquillage permanent est préconisé aux personnes qui présentent des allergies aux maquillages ordinaires.

Docteur Martial Benhamou, le praticien spécialiste en médecine esthétique de Paris offre à ses patients la possibilité de corriger les cicatrices de brulures avec le maquillage permanent. Pour les personnes souffrantes d’alopécie suite à une chimiothérapie, offrez-vous la chance de vous maquiller sans nuire à n’importe lequel de vos traitements en cours. Le traitement est indolore et se passe en douceur. Le patient doit compléter l’intervention par une petite retouche, 60 jours après la séance initiale. Pour une fois, beauté et confort se rallient pour vous offrir un visage parfait en deux séances.

 

Dr Martial Benhamou :une nouvelle médecine esthétique accessible

Dr Martial Benhamou : Nous pouvons désormais exprimer le fait qu’une nouvelle médecine esthétique au  risque proche de zéro est devenue accessible !

En premier lieu parce que cette médecine de la beauté et du mieux être a dorénavant plus de trente ans de recul et d’expérience. Et grâce au concours de produits et de technologies novatrices, elle propose dorénavant un maximum de résultats avec un minimum de désagréments.

Pourquoi une telle évolution, une telle…modification ?

Depuis 2004 la législation a changé: Les chirurgiens esthétiques ont légalement obtenu l’exclusivité d’actes semblables à la lipo-aspiration,

Mais au lieu de condamner la médecine esthétique, cette mesure l’a au contraire fait progressée, tout en nuisant la chirurgie esthétique comme en certifient les chiffres : plus 10 à 15% par an de progression de l’activité des médecins esthétiques, moins 10 à 15 % pour celle des chirurgiens en trois ans.

La médecine esthétique progresse & la chirurgie régresse

La cause ? Privée de ces actes dorénavant réservés à la chirurgie, la médecine esthétique a participé à la recherche et au développement éclatant de nouvelles techniques et technologies de plus en plus compétitives, agréant d’éviter le bistouri ! Tel que les lasers esthétiques (anti-âge, dépilatoires…) et les nouvelles générations de produits injectables anti-rides et volumateurs, sans effets secondaires (Botox, acide hyaluronique, Voluma). Ces techniques sont tellement appropriées que certains actes de chirurgie ont totalement disparu, comme le lifting frontal, évincé par le Botox.

Mieux, non contente d’élargir amplement la palette des offres esthétiques grâce à ces améliorations, la médecine esthétique a créé grâce à des traitements garant des attentes ne pouvant être effectuée par la chirurgie. Ainsi elle permet de lisser, de restructurer la peau en profondeur, grâce à certains lasers, de gommer les vergetures nouvelles grâce aux appareils émettant des lumières Diode (LED)… Des attentes pour lesquelles il n’existe pas de solution chirurgicale.

Aujourd’hui dans les organismes de formation de médecine esthétique, il y a autant de chirurgiens esthétiques que de médecins esthétiques. Les chirurgiens s’intéressent à la médecine esthétique et pratiquent dorénavant classiquement les injections de comblement et de volumétrie.

Des produits résorbables, des techniques maitrisées

Et puis si l’on peut aujourd’hui dire de la médecine esthétique qu’elle s’approche du risque zéro, c’est aussi grâce au développement et à l’utilisation distinctive de substances injectables résorbables, étant naturellement éliminées par l’organisme. Le médecin obtient la même sécurité pareillement avec les lasers, absolument paramétrés pour ne pas risquer de blesser un organe. Sans compter la vigilance extrême des fabricants relatifs à la formation des médecins : un laser Thermage par exemple ne peut être vendu avant que le praticien n’ait traité une douzaine de cas avec les instructeurs. pour les appareils à ultra-sons et à lumière (rouge, bleu, jaune) tous très sécurisés.

Et si des ecchymoses (bleus) et des rougeurs peuvent toujours apparaître après des injections de comblement ou une séance de laser, les patients ne peuvent jamais être défigurés, mutilés.

Certes en cas de relâchement important de la peau, de poches sous les yeux ou de nez disgracieux, rien ne peut remplacer la chirurgie esthétique ; celle pratiquée en France étant, rappelons-le, l’une des meilleures et des plus crédibles au monde.

Mais si on peut l’éviter, grâce des techniques et des produits sans danger qui donnent satisfaction, pourquoi s’en déposséder ?

Pas de cicatrice, pas d’anesthésie, très peu d’effets secondaires, pas de limite d’âge pour accomplir telle injection ou utiliser tel laser.

Les patients n’hésitent plus à prendre rendez-vous avec un médecin esthétique qui devient au cour des séances, puis des années, une sorte de instructeur esthétique du visage et de la silhouette. Un instructeur qui les encadre sur le long terme et aide à maximaliser et à perpétuer les résultats obtenus par une hygiène de vie équilibrée.

L’âge des patientes concernées par la médecine esthétique s’est considérablement rallongé, en raison du vieillissement naturel de la population et grâce à l’évolution des techniques sans chirurgie. Ainsi les patientes de soixante dix ans et au-delà, constituent une nouvelle venue dans nos consultations.

Ces patientes poursuivent le fait de prendre soin d’elles, lisent les magazines et sont donc bien informées sur les nouveautés esthétiques.

Pour vieillir avec délicatesse, elles n’appréhendent pas de tester les nouveaux appareils et les nouvelles techniques dont elles ont entendu parler.

Autres nouvelles prétendantes à la médecine esthétique, les patients d’une soixantaine dynamique qui, connaissant l’existence de nouveaux traitements « doux comme ceux pratiqués par le Dr Martial Benhamou » et pourtant agissants, prennent rendez-vous. Des patients que l’on ne voyait pas en consultation il y a six ou dix ans et qui sont étonnamment motivées.

Sans oublier les patients qui arrivent après avoir subi le traumatisme d’un cancer. Des patientes qui ont souffert, maigri, vieilli en quelques semaines : elles perçoivent un besoin urgent de se rassurer dans leur féminité.

Enfin, il y a les toutes jeunes femmes de dix sept, dix huit ans, inhibées par des vergetures qui viennent de se montrer, par une pilosité exagérée ou par un problème de silhouette.

Averties par internet ou par le réseau des « amies », elles savent qu’il existe en médecine esthétique des issues à leur problème et sont prêtes à économiser pour se les offrir.

La nouvelle médecine esthétique séduit dorénavant toutes les femmes de 18 à 70 ans, de tous horizons socioéconomiques…

enfin il faut noter que si l’on voit en consultation des patientes beaucoup plus âgées qu’il y a six ou dix ans, si les motivations esthétiques se sont accrues, les demandes ont pareillement beaucoup changé, particulièrement celles correspondantes aux traitements rajeunissants du visage. La demande de Botox par exemple a stagné (en France) modérée par l’appréhension d’un visage figé, sans expression, et par des Résultats spectaculaires mais de courte durée.

Par contre, si les patients exigent toujours d’atténuer les sillons naso-géniens, les plis d’amertume et les petites rides de la bouche, elles compulsent de plus en plus pour une remise en volume de leur visage.

C’est un désir aisé à exaucer aujourd’hui avec l’amplification des acides hyaluroniques très réticulés (concentrés) tel que le Voluma, permettant de redonner du galbe et donc de la jeunesse aux zones du visage dépurées, voire excavées par l’âge.

Il y a fort à miser que l’offre d’acide hyaluronique augmentera et se dirigera vers des produits encore plus efficaces, plus durables tout en étant résorbables.

Les technologies lasers qui seront encore plus compétitives dans les techniques anti-âge…mais toujours risque minimal. Dr Martial Benhamou

Dr Martial Benhamou : Informations sur La médecine anti-âge

Dr Martial Benhamou : La médecine anti-âge sert plus à améliorer la qualité de la vie qu’à la prolonger. C’est une médecine du bien-être. Cette médecine n’empêche pas de vieillir. Par contre, elle aide à prévenir les troubles qui apparaissent avec le temps.

La médecine anti-âge

La première consultation se déroule en 2 temps :

En premier lieu un long questionnaire avec une conseillère médicale

Très complet, il doit être rempli à propos des habitudes nutritives et le mode de vie. Cela prend approximativement une heure. Les différents symptômes et les antécédents familiaux car les facteurs génétiques sont souvent retrouvés dans la formation de nombreuses pathologies liées au mode de vieillissement.
Le médecin ensuite à un bilan clinique complet mesurant la force musculaire, test de la fonction respiratoire (qui diminue avec l’âge), vitesse de réaction musculaire, examen cardio-vasculaire, bilan cognitif.
Le médecin prescrira ensuite un bilan biologique orienté par l’interrogatoire et l’examen clinique et les possibles troubles.

Le médecin fera le point sur tous les paramètres observés, développera son protocole choisi  au patient concernant l’alimentation la plus adaptée à son état de santé et essayera de combler tous les déficits par des moyens naturels. D’abord par un régime alimentaire guidé, des modifications de mode de vie (sommeil, tabac, alcool, dépenses physiques…). Puis, si cela reste imparfait, à l’aide de compléments nutritionnels personnalisés intelligemment dosés en vitamines et minéraux antioxydants et/ou un supplément en oméga-3, oméga-6 et probiotiques.
Dr Martial Benhamou

Dr Benhamou Martial Chirurgie Esthétiques Infos

CHIRURGIE ESTHÉTIQUE Dr Martial Benhamou : La chirurgie esthétique et reconstructrice compose la chirurgie de la périphérie du corps et de ses formes.
Avec comme principale différence, la chirurgie reconstructrice consent au passage de la singularité au normal, la chirurgie esthétique, permet également le passage du normal au beau.
Bien que n’étant pas essentielle à la santé en général, la chirurgie esthétique peut participer de façon démonstrative à la qualité de la vie en améliorant le physique de l’individu et de son image. Cette spécialité offre de vastes possibilités puisqu’elle s’occupe de l’ensemble du corps, et du visage.
Elle permet de réaliser des améliorations au niveau du visage (nez, oreilles décollées ou malformées, paupières, menton, pommettes, cou …), la calvitie, les seins (augmentation, diminution, reconstruction) le ventre, la culotte de cheval et les excès graisseux localisés, et tout acte chirurgical pour freiner les signes de vieillissement.
La chirurgie esthétique existe depuis plusieurs siècles. Elle existait déjà chez les anciens Egyptiens. En France son enseignement est organisé depuis la dernière guerre. Ainsi, en France, on compte quelques 800 chirurgiens esthétiques qualifiés. Ce sont des médecins chirurgiens qualifiés, contrôlés et homologués par le ministère de la santé pour les actes de chirurgie esthétique.
Contrairement à la chirurgie reconstructrice, qu’elle soit réalisée en France ou à l’étranger, elle n’est en aucun cas prise en charge par l’assurance maladie.
Vous trouverez sur ce site, différentes informations sur les actes de chirurgie esthétiques qui pourront vous aider à vous forger une opinion, sachez toutefois que seule la consultation avec un médecin pourra vous offrir avec précision les informations fondamentales et nécéssaire avant un passage à l acte.
Quelles que soient vos raisons de choisir la chirurgie esthétique, il est très important de la considérer avec rationalisme. “Agencer” votre visage ou votre corps peut accroître votre sensation de bien-être, mais ce n’est pas une garantie de bien être.
Même si les actes de chirurgie esthétique reculent à mesure que les actes de médecine se multiplient, la chirurgie esthétique reste précieuse pour les restructurations majeures du visage et du corps. Celle réalisée en France est rappelons-le, l’une des meilleure au monde. Son but est à la fois médical et esthétique.
Cette chirurgie consent en effet de reconstruire et de réparer le visage ou le corps à la suite de déformations congénitales, de maladies ou de traumatismes, et d’harmoniser leur forme et leurs volumes, et même, de les rajeunir pour réformer le bien-être des patients.
Contrairement à ce qui se fait aux Etats-Unis et particulièrement au Brésil, la chirurgie esthétique pratiquée en France répond à des attentes sensées de la part des patientes qui recherchent avant tout un résultat naturel, non une transformation. Bien que les hommes s’intéressent de plus en plus à ces techniques chirurgicales, ce sont les femmes qui en usent le plus souvent. Nous avons listé les interventions les plus fréquemment réalisée : Chirurgies esthétiques du visage, Blépharoplastie

Une blépharoplastie existe afin de corriger les signes de vieillissement présents au niveau des paupières et de remplacer l’aspect « fatigué » du regard par une apparence plus reposée et détendue.
Chirurgie de la calvitie
Le principe de la micro greffe est de prélever des cheveux dans la région de la couronne, où l’on est assuré qu’ils ne tomberont jamais, pour les transplanter dans les régions du front et de la tonsure.
lifting cervico facial
L’opération a pour terme de traiter l’affaissement et le relâchement de la peau et des muscles du visage (tempes et sourcils, joues, bajoues, ovale du visage) et du cou.
otoplastie
Une otoplastie aide à corriger les anomalies du cartilage présentes au niveau du pavillon de l’oreille et responsables de son aspect « décollé ».
Rhinoplastie
L’intervention sert à remodeler le nez pour l’embellir. Il s’agit de corriger précisément les défaveurs présentes, qu’elles soient congénitales, consécutives à un traumatisme, ou dues au processus de vieillissement.
Chirurgies esthétiques du corps
Chirurgie des seins: l’hypertrophie mammaire
L’intervention chirurgicale sert à la réduction du volume des seins, la correction de la ptose et d’une éventuelle asymétrie, afin d’obtenir deux seins harmonieux en eux-mêmes et par rapport à la morphologie de la patiente (deux seins réduits, ascensionnés, symétrisés et remodelés).
Chirurgie des seins: Prothèses mammaires
Cette intervention vise à accroître le volume d’une poitrine trop petite grâce à l’implantation de prothèse
Chirurgie des seins: Ptose mammaire
L’intervention chirurgicale va servir à remettre l’aréole et le mamelon en bonne position, de centrer et d’ascensionner la glande et de retirer la peau excédentaire afin d’obtenir deux seins harmonieux, joliment galbés et ascensionnés.
Silhouette: Chirurgie de la paroi abdominale
L’utilité de cette intervention, est d’enlever la peau la plus abîmée (distendue, cicatricielle ou vergeturée) et de retendre la peau, et de bien suspendre la peau en profondeur.
Silhouette: lipoaspiration, liposuccion
Le principe de la lipoaspiration est d’introduire, à partir de très petites incisions, des canules mousses, à bout arrondi, non tranchant, perforées à leur extrémité de plusieurs orifices. Ces canules seront connectées à un circuit fermé dans lequel sera créée une pression négative
Chirurgie intime :
La chirurgie intime fait référence à la chirurgie esthétique des parties intimes de l’homme ou de la femme. C’est une compétence spécialisée de la chirurgie esthétique, qui s’est amplement développée ces dernières décennies, grâce aux nouveautés techniques et performances médicales permettant des résultats sans pièges. Les actes de la chirurgie intime sont:
Pour les hommes : Pénoplastie
Pour les femmes : nymphoplastie, labioplastie, hyménoplastie, vaginoplastie, augmentation du point G.

Proposé à titre informatif par le Dr martial Benhamou

La chirurgie intime : une intervention qui sort de l’ombre

Les interventions chirurgicales sur les parties intimes sont devenues de plus en plus courantes ces dernières années. Un nombre croissant de personnes recourent à la chirurgie intime puisque le progrès de la technologie permet d’obtenir d’excellents résultats. Ce type d’intervention est réalisé à cause d’un mal-être, d’un complexe chez certains hommes qui pensent que leur pénis n’est pas assez grand ou volumineux. C’est ce qu’on appelle le syndrome du vestiaire puisque certains hommes n’osent pas se dévêtir par peur d’être jugés par la taille de leur sexe. Pour avoir plus d’estime de soi, de plus en plus d’hommes recourent à la pénoplastie.

C’est une pratique chirurgicale dont le but est d’allonger la taille ou faire grossir le pénis. L’opération s’effectue généralement sous anesthésie générale et le résultat est différent selon le but recherché, grossissement ou allongement. L’intervention chirurgicale sur les parties intimes est une décision qui ne doit pas être prise à la légère, c’est pour cela qu’une préconsulation est indispensable. Ces consultations permettent au médecin d’avoir de plus amples informations sur le but recherché et la motivation du patient et il orientera ces interventions en fonction de cela. Le patient pour sa part, pourra choisir le praticien avec qui il se sent en confiance.

Vous pouvez faire appel au Docteur Benhamou, qui est un médecin de renom pour vous apporter de précieux conseils pour ce type d’intervention. La chirurgie du pénis est une intervention qui consiste à sectionner une partie du ligament suspenseur, au repos, votre pénis sera plus grand de 2 à 4 cm. Les œdèmes qui apparaissent après l’intervention ne seront plus visibles après deux semaines. Des soins postopératoires de qualité seront octroyés par le Docteur Benhamou.

Il peut prescrire un traitement antalgique ou des sédatifs pour le bien-être de son patient. Les relations sexuelles sont déconseillées pendant environ un mois après l’opération pour bien récupérer.

Dr Martial Benhamou conseils sur LA CHIRURGIE ESTHÉTIQUE

Dr Martial Benhamou  : Quel traitement…à quel âge.. Pour le visage : Chirurgie des paupières, Chirurgie du nez,Lifting visage, Otoplastie.

Pour le corps : AbdominoplastieAugmentation mammaire, Chirurgie intime de l’homme, Chirurgie intime de la femmeLiposculptureLiposuccion – lipoaspiration

Pour les cheveux : Microgreffe

QUEL TRAITEMENT…À QUEL ÂGE..

Vous réfléchissez à intervention mais vous n’êtes pas sur si l’acte voulu est ajusté à vous.
Ce classement est un constat général, auquel il y a certainement beaucoup de dérogations.

Répartition des actes de chirurgie esthétique en fonction de votre tranche d’âge :

De 20-30 ans

La peau est ferme et tonique, les opérations faisables sont :

otoplastie pour oreilles décollées

Prothèses mammaires : implants anatomiques et correction d’asymétrie mammaire

Liposuccion

Rhinoplastie – chirurgie esthétique du nez

nymphoplastie – chirurgie esthétique des parties génitales de la femme (lèvres : labioplastie, vagin)

De 30-40 ans :

 

Dès 30 ans, la peau se convertie en surface, les fibres élastiques se réduisent. Ainsi la formation de rides, ridules débute. La ride du lion et des rides horizontales peuvent naître au niveau du front. Au coin de l’œil des rides débutent à se constituer. Des tâches cutanées peuvent paraître.

Pour ce qui est du corps, une surcharge pondérale s’interprète par une augmentation de la culotte de cheval. Après une grossesse la partie haute du sein peut perdre du volume.  Une calvitie s’amoncèle chez l’homme.

La manifestation est d’autant plus rapide avec une exposition au soleil exagérée, la consommation d’alcool et  la fatigue.

Les gestes quotidiens résident dans le fait de bien purifier et hydrater la peau et de faire des gommages et masques réguliers.

En chirurgie esthétique :

lipoaspiration localisée, Prothèses mammaires, Chirurgie de la calvitie – Microgreffe FUE

De 40-50 ans :

Les signes antécédents se soutiennent de plus en plus. La couperose et autres tâches ou pigmentation cutanée peuvent apparaître sur le cou, le décolleté, les seins. Le visage est plus coché à cette tranche d’âge : relâchement du pli naso-génien (de part et d’autre de la bouche), relâchement de la joue, cernes au niveau des yeux, poches graisseuses à la paupière inférieure. Les rides autour des yeux sont formées. Les rides de la lèvre supérieure s’accentuent chez les fumeurs. Au niveau du corps, la poitrine chute ou s’ecrase, la sangle musculaire abdominale se relâche, la graisse s’accumule sur le ventre et les cuisses.

Les solutions en chirurgie esthétique: BlépharoplastieLifting facial localisélipoaspirationPlastie abdominaleProthèses mammairesCure de ptose mammaire (remontée des seins),Réduction mammaire.

Après 50 ans:

 

La peau perd sa propriété et sa tenue. Le visage perd son ovale (cou et joue se relâchent), les rides se creusent, les tâches s’accentuent. Les mains vieillissent.

Les solutions en chirurgie esthétique sont : Lifting cervico-facial, Blépharoplastie, Lipo-filling des mains

Les textes concernant la chirurgie esthétique sont ici présent à titres informatifs, il indispensable de consulter un praticien qualifié.

Dr Martial Benhamou L’épilation au laser

Dr Martial Benhamou : L’aptitude du médecin esthétique qui réalise un traitement est primordiale.
Lors d’un traitement au laser qui est identique, le traitement peut-être efficace ou non et dans une unité de temps changeante, suivant la qualité du soin effectué par le médecin !
C’est pourquoi il faut absolument faire appel à un médecin qualifié ayant une bonne expérience des soins au Laser.

Le médecin doit être parfaitement aguerrie aux techniques du laser et connaitre la biologie de la peau et du système pilaire de manières parfaites.
Lors du premier entretien, le médecin  vérifie que toutes les conditions sont rassemblées pour que l’épilation laser soit opérante et ne présente pas de danger pour le patient.
Il accomplit des tests sur les zones de la peau à épiler afin de déceler d’hypothétiques allergies.

Pour acquérir une épilation définitive, la thermo-coagulation doit être modérément puissante et profonde afin de supprimer les deux tiers inférieurs des follicules pileux.
Le médecin doit s’acquitter de deux objectifs contraires : efficacité en usant des fluences hautes et éviter un échauffement excessif de la peau.

Un médecin aguerri pourra traiter à la fluence la plus élevée réalisable afin d’obtenir la meilleure action.

Le médecin analysera le type de peau du patient  et examinera les réactions cutanées afin de s’adapter et d’user du laser au plus près de la dose maximale acceptée par la peau du patient.

Ces actions permettent de personnaliser le protocole de soins.
Ultérieurement, le médecin qui déterminera  et règlera les différents  paramètres du laser.

Un premier passage est généralement accompli, puis un second, à la loupe moyennant le fait de pouvoir repérer les poils qui n’ont pas été affectés et qui doivent être détruits.

C’est le praticien qui distribue les instructions de paramétrages du laser.

Le  laser pour qui ?

L’épilation laser s’adresse à tout le monde, femmes, hommes, adolescents.

L’épilation laser peut-être réalisée sur toutes les zones du visage et du corps.

La condition parfaite pour obtenir l’épilation définitive d’une zone réside dans le fait d’avoir des poils très noirs et une peau très blanche.

L’épilation laser peut être réalisée sur d’autres types de peau et de poils, avec une grande précaution pour les peaux mates.

 

Une consultation initiale avec un médecin qui pratique fréquemment l’épilation laser est un facteur

Selon la nature de la peau du patient, la première séance pourra se faire aussitôt ou après plusieurs jours.

Les conditions d’efficacité de l’épilation laser sont variées

Le phototype couleur de la peau et réactions au soleil sont pris en compte afin de paramétrer le laser pour  une efficacité sans dommages pour la peau.

Le nombre de séances et l’intervalle entre celles ci sont déterminés par le praticien afin d’apporter des résultats palpables dès la première séance.

La protection de la peau est primordiale pour réduire les effets secondaires. Plus l’énergie livrée par le laser est forte, plus la séance est efficace pour détruire la racine du poil.

Le médecin  doit être formé et avoir les aptitudes techniques exigés pour conduire une épilation laser définitive.

Le laser émet un flash lumineux fort qui va être absorbé par le pigment foncé contenu dans le poil et les cellules situées à sa base.
Leur destruction par l’effet d’échauffement de la lumière «laser» agrée d’obtenir une épilation définitive.

Lors d’une séance le praticien va adopter une méthode dite de balayage de la zone à traiter par une suite de spots de toute petite taille.

Un tir efficace créera une petite marque rouge, légèrement boursouflée. Cela montre que la racine du poil a converti la lumière en chaleur. La cible est atteinte, le traitement sera efficace.

Les séances durent de 10 minutes (aisselles) à une heure (jambes entières). Le patient traité ressent un picotement à l’ instant où la séance est active, un simple échauffement s’en suivra.

Des réactions allergiques peuvent apparaître si les zones épilées sont très importantes.
Le port de lunette est obligatoire pour le patient et pour le médecin.

Duré du traitement et nombre de séances sont différents suivant chaque personne.

La durée du traitement pour acquérir une épilation définitive d’une zone est de 9 à 18 mois.
Cette période coïncide avec la durée du cycle pilaire.

Le nombre de séances est compris entre 4 et 10 suivant les zones traitées. Elles sont réparties sur toute la durée du cycle pilaire d’une zone.
Une évaluation précise du nombre de séances est donnée lors de l’entretien préparatoire.

 

La quantité de séances dépend de deux choses :
la zone traitée et la dose d’énergie utilisée pour le traitement.
Il faut moins de séances pour les aisselles, le maillot, les ½ jambes, et plus de séances pour le bas du visage, les cuisses, le dos. Les peaux claires et les poils foncés sont plus simples à traiter.
Ordinairement, on laissera 4 semaines d’intervalle entre la première et la seconde séance, et 8 semaines entre les prochaines jusqu’à la quatrième.
Par la suite, les séances sont accomplies selon la repousse des poils. Dr Martial Benhamou

Dr Martial Benhamou LE TRAITEMENT AU BOTOX CONTRE LA TRANSPIRATION

Dr Martial Benhamou LE TRAITEMENT AU BOTOX CONTRE LA TRANSPIRATION

Les injections de botox

La toxine botulique, plus couramment nommée Botox est un traitement sans danger très efficace.

La transpiration, peut être un handicape professionnel et/ ou social.

Les injections de botox, sont des traitements rapides, sans douleurs, sans immobilisation, permettant de reprendre son activité professionnelle, sportive, sans période d’arret.

Indications:

.Aisselles

.Front

.Pieds

.Mains

Déroulement d’une séance

Les injections de botox sont très profitables pour traiter la transpiration abusive des aisselles. Le médecin identifie en premier lieu  grâce à un test à l’iode les zones distinctes de l’aisselle qui sont touchées, puis il injecte en moyenne dix doses de botox par aisselles.

Ces injections sont sans douleur, pour un confort encore plus grand il est possible d’appliquer, une crème anesthésiante.

Résultats et suivi de traitement

La transpiration s’affaiblira naturellement en deux jours après l’injection, et l’effet sera entier dans le mois suivant l’injection.
Il est important de bien prendre en considération que ce traitement n’est pas permanent, il faudra environ touts les sept mois, accomplir de nouvelles injections.

Contre indication

Il est très important de savoir que  ce produit est contre-indiqué chez les patients ayant une myasthénie, associé à certains antibiotiques, et chez les femmes enceintes ou qui allaitent.

 

La correction des rides d’expression est garantie avec le Botox et le remodelage avec le Voluma. Reste aussi à combler toutes ces petites rides qui restent visiblres quand le visage est fixe.
L’acide hyaluronique agrée de combler le sillon déposé par une ride. Son résultat est immanent et donne un vrai coup d’éclat à un visage car la zone injectée se trouve réhydratée et le collagène soutenu.
L’acide hyaluronique est usé sous forme d’injection en médecine esthétique. Placé sur la forme dans le sillon formé par la ride, il gonfle comme une éponge et entame la ride et sa fracture dermique.
Les indications
Ce produit est 100% biodégradable, et il faut donc renouveler le traitement.
Plis nasogéniens
Rides péribuccales
Contour des lèvres
Augmentation du volume labial
Rides de la « marionnette »
Commissures
Augmentation du volume du menton
Les injections d’acide hyaluronique sont faites à l’aide d’une canule, aiguille à bout rond permettant d’amender le confort du patient et de limiter les ecchymoses.
En fonction des zones injectées, les séances peuvent être plus ou moins gênantes. Sachez qu’une crème anesthésiante vous sera apposée 30 minutes avant votre rendez-vous et que le Docteur utilise des produits contenant aussi de l’anesthésiant améliorant encore plus votre aisance.
Des rougeurs peuvent apparaitre autour des points d’injection mais sont aisément dissimulables par un fond de teint. Vous pouvez travailler aussitôt après la séance. En fonction des zones injectées, les effets de l’acide hyaluronique seront perceptibles instantanément et durables pendant 9 à 12 mois après l’injection.

Sur dr-martial-benhamou.fr, découvrez les conseils et l'expertise du Docteur Benhamou. Le spécialiste vous propose des conseils pour votre projet de médecine esthétique.